Questions fréquentes

De quels facteurs devriez-vous tenir compte pour choisir où vous installer en Ontario?

En général, plus on va vers le nord et l'est de la province, plus la qualité de l'air est bonne. Cependant, la formation et le déplacement du smog dépendent beaucoup des conditions météorologiques.

Les épisodes de smog qui sévissent en Ontario en été s'inscrivent dans un contexte météorologique régional qui couvre presque tout le nord-est de l'Amérique du Nord. Les niveaux d'ozone et de particules fines augmentent du fait des conditions météorologiques dans la région des Grands Lacs inférieurs. Ces conditions sont toujours associées à des cellules de haute pression qui se déplacent lentement dans la région et qui transportent sur de grandes distances, avec le flux d'air tiède du sud-ouest au nord-est, les polluants précurseurs de smog produits dans les États américains voisins où prévalent l'industrie et les zones urbanisées.

Lorsqu'on choisit le lieu où on va s'installer, il est important de tenir compte des sources locales de pollution atmosphérique. Par exemple, il est préférable d'éviter les zones industrielles ou proches des grands axes routiers. Les effets des émissions provenant des routes ou des axes routiers dépendent de divers facteurs : distance de la route, nombre de véhicules, volume de trafic (p. ex., circulation fluide ou bouchée) et direction des vents dominants.

En général, plus on s'éloigne d'un axe routier, plus la pollution baisse. Par exemple, les concentrations de polluants baissent de 60 à 80 % à une distance de 100 mètres d'une route. De plus, l'air est de meilleure qualité près des zones arborées, car les arbres le filtrent.

D'où vient le smog?

Les polluants à l'origine du smog proviennent de la combustion de combustible fossile émanant des véhicules, centrales électriques, chaudières industrielles et logements. Ils sont aussi attribuables à divers procédés industriels, à l'évaporation de combustibles liquides, aux solvants et à d'autres produits volatils, comme la peinture à l'huile. Ces polluants sont libérés lors des incendies de forêt et émis par des sources naturelles comme les arbres, les marais et les volcans. En Ontario, le smog est causé en grande partie par des émissions locales et les polluants transportés par les vents depuis les États-Unis. Plus de la moitié du smog qui sévit en Ontario vient du sud de la frontière.

Comment prévoit-on un épisode de smog?

Le ministère de l'Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs de l'Ontario et Environnement et Changement climatique Canada souhaitent fournir aux résidents de l'Ontario les meilleurs outils disponibles pour qu'ils puissent prendre des décisions éclairées quant à la façon de protéger leur santé en limitant leur exposition à court terme à la pollution atmosphérique et en modifiant leurs activités pendant les périodes de forte pollution.

Qu'est-ce que la Cote air santé?

La Cote air santé (CAS) a été instaurée en juin 2015. Elle remplace l'Indice de la qualité de l'air. La CAS vous aide à prendre des décisions afin de protéger votre santé en limitant votre exposition à court terme à la pollution atmosphérique et en modifiant vos activités pendant les périodes de forte pollution. De plus, elle vous aide à déterminer les mesures que vous pouvez prendre pour améliorer la qualité de l'air.

Une attention particulière est accordée aux personnes sensibles à la pollution de l'air, qui reçoivent des conseils sur les moyens à prendre pour protéger leur santé pendant les épisodes de pollution présentant des risques faibles, modérés, élevés ou très élevés pour la santé.

La CAS comporte quatre grands éléments:

  1. L'indice mesure la qualité de l'air relativement à votre santé, sur une échelle de 1 à 10. Plus le nombre est élevé, plus le risque présenté par la qualité de l'air est grand. Ainsi, la cote 10+ indique que la pollution de l'air présente un risque très élevé.
  2. Une catégorie de risque pour la santé correspondant au nombre indiqué (risque faible, modéré, élevé ou très élevé).
  3. Pour chaque catégorie, des messages relatifs à la santé destinés tant au grand public qu'aux personnes vulnérables.
  4. La CAS horaire courante et les valeurs maximales prévues pour le jour même, la nuit suivante et le lendemain.

La CAS est conçue pour fournir cette information et présente des suggestions sur les façons de modifier vos activités en fonction de votre sensibilité à la pollution de l'air.

Que révèle la Cote air santé sur les risques pour la santé associés à la qualité de l'air?

La Cote air santé est mesurée sur une échelle allant de 1 à 10+ pour indiquer le niveau de risque pour la santé associé à la qualité de l'air locale. À l'occasion, lorsque le taux de pollution atmosphérique est anormalement élevé, le chiffre peut être supérieur à 10.

Plus le chiffre est élevé, plus le risque pour la santé est grand, et plus il faut prendre des précautions.

Cote air santé catégories, valeurs et couleurs associées
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
+
Risque faible
(1 - 3)
Risque modéré
(4 - 6)
Risque élevé
(7 - 10)
Risque très élevé
 
Les messages pour les personnes vulnérables et la population générale pour chaque catégorie de risque
Niveau de risque Cote air santé Messages relatifs à la santé
Population vulnérable* Population générale
Faible 1 - 3 Poursuivez vos activités habituelles en plein air. Qualité de l’air idéale pour les activités physiques de plein air.
Modéré 4 - 6 Songez à réduire ou à reporter les activités physiques intenses en plein air si vous éprouvez des symptômes. Nul besoin de modifier vos activités habituelles en plein air à moins d'éprouver des symptômes comme la toux et une irritation de la gorge.
Élevé 7 - 10 Réduisez ou reportez vos activités physiques intenses en plein air. Les enfants et les personnes âgées devraient également modérer leurs activités. Songez à réduire ou à reporter vos activités physiques intenses en plein air si vous éprouvez des symptômes comme la toux et une irritation de la gorge.
Très élevé Supérieur à 10 Évitez les activités physiques intenses en plein air. Les enfants et les personnes âgées devraient aussi éviter de faire des efforts physiques intenses. Réduisez ou reportez vos activités physiques intenses en plein air, particulièrement si vous éprouvez des symptômes comme la toux et une irritation de la gorge.

* Les personnes qui ont des problèmes cardiaques ou respiratoires courent davantage de risques. Suivez les conseils habituels de votre médecin sur l’activité physique et la façon de gérer votre état de santé.

Pourquoi la Cote air santé n'est-elle pas disponible dans ma région?

Le réseau ontarien de surveillance de la qualité de l'air est composé de stations situées à des endroits représentatifs de la qualité de l'air dans la région et qui sont moins influencées par les sources locales et industrielles de pollution atmosphérique en milieu urbain et rural. La ou les stations de surveillance de la qualité de l'air les plus proches de votre domicile peuvent être utilisées pour déterminer la qualité de l'air dans votre région.

À quoi servent les bulletins spéciaux sur la qualité de l'air et les avis de smog et sur la qualité de l'air?

Ces bulletins et avis ont pour but d'avertir les personnes qui ont des problèmes respiratoires de ne pas s'exposer inutilement au smog, d'informer les industries qui sont d'importantes sources de pollution de songer, dans la mesure du possible, à diminuer leurs émissions et de demander l'aide de tout le monde pour atténuer le problème en réduisant certaines activités émettrices de smog.

Si on prévoit que la Cote air santé sera élevée pendant une à deux heures, un bulletin spécial sur la qualité de l'air (BSQA) est alors émis. Le but est de prévenir les gens pour qu'ils soient vigilants et se protègent.

Si on prévoit que la Cote air santé sera élevée pendant au moins trois heures, un avis de smog et sur la qualité de l'air (ASQA) est alors émis.

Les bulletins et les avis sont émis conjointement par Environnement et Changement climatique Canada et le ministère de l'Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs de l'Ontario.

Peut-il arriver que la Cote air santé présente un risque élevé sans qu'un bulletin spécial sur la qualité de l'air ou avis de smog et sur la qualité de l'air ne soit émis?

Oui, cela peut arriver. Puisque le smog est étroitement lié aux conditions atmosphériques, il est impossible d'être toujours exact à 100 %. Par exemple, un système atmosphérique peut arriver en Ontario plus tôt que prévu ou changer de direction au dernier moment.

La Cote air santé peut être élevée sans qu'un bulletin spécial sur la qualité de l'air (BSQA) ou un avis de smog et sur la qualité de l'air (ASQA) ne soit émis. Il est aussi possible qu'une prévision de Cote air santé élevée ne se matérialise pas même si on a diffusé un BSQA ou un ASQA.

Puis-je recevoir un avis par courriel si un bulletin spécial sur la qualité de l'air ou un avis de smog et sur la qualité de l'air a été émis?

Oui! Le système d'alerte sur la qualité de l'air par courriel est un service électronique qui prévient quand un Bulletin spécial sur la qualité de l'air ou un avis de smog et sur la qualité de l'air va être publié.

En vous inscrivant à ce service, vous recevrez trois types d'alerte par courriel.

  • Bulletin spécial sur la qualité de l'air (BSQA): Lorsqu'on prévoit que la valeur de la Cote air santé présentera – ou qu'elle présente – un risque élevé durant une à deux heures, un BSQA est publié. Un BSQA sera également publié si la valeur de la Cote air santé ne présente pas un risque élevé, mais qu'on prévoit que la qualité de l'air dans une région donnée sera préoccupante pendant au moins trois heures. Le BSQA a pour but de prévenir qu'il faut prendre des précautions et être vigilant.
  • Avis de smog et sur la qualité de l'air (ASQA): Lorsqu'on prévoit que la valeur de la Cote air santé présentera – ou qu'elle présente – un risque élevé durant au moins trois heures, un ASQA est publié.
  • Avis d'annulation: Un avis d'annulation est publié quand le Bulletin spécial sur la qualité de l'air ou l'avis de smog et sur la qualité de l'air est levé.

Le Bulletin spécial sur la qualité de l'air et l'avis de smog et sur la qualité de l'air sont publiés conjointement par Environnement et Changement climatique Canada et le ministère de l'Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs de l'Ontario.

Les alertes sur la qualité de l'air sont données toute l'année, mais la plupart sont diffusées de mai à septembre, selon les conditions météorologiques.

Quels sont les effets de la pollution atmosphérique sur ma santé et celle de ma famille?

Selon la durée de votre exposition, votre état de santé, vos antécédents génétiques et la concentration de polluants, la pollution atmosphérique peut avoir une incidence négative sur votre cœur et vos poumons. Elle peut :

  • rendre la respiration plus difficile;
  • irriter les poumons et les voies respiratoires;
  • aggraver des maladies chroniques comme la maladie cardiaque, la bronchite chronique, l'emphysème et l'asthme.

Chacun réagit différemment à la pollution atmosphérique.

Les personnes âgées sont exposées à un risque plus élevé du fait de l'affaiblissement du système cardiaque, pulmonaire et immunitaire et du risque accru de problèmes de santé, tels que les maladies cardiaques et pulmonaires.

Les enfants sont plus sensibles à la pollution atmosphérique, car leurs systèmes respiratoire et immunitaire sont moins développés. En outre, ils sont souvent très actifs et passent beaucoup de temps à l'extérieur, d'où une exposition accrue à la pollution atmosphérique.

Les personnes qui font du sport ou s'adonnent à des activités physiques intenses en plein air respirent plus profondément et rapidement, de sorte que les polluants pénètrent plus profondément dans leurs poumons. Elles peuvent avoir divers symptômes, dont l'irritation des yeux, du nez ou de la gorge, la toux ou les difficultés à respirer lorsque les niveaux de pollution atmosphérique sont élevés.

Les effets négatifs sur la santé augmentent en même temps que la pollution atmosphérique. De petites hausses de la pollution atmosphérique sur de courtes périodes peuvent aggraver les symptômes des personnes vulnérables.

Que puis-je faire pour contribuer à assainir l'air et protéger ma santé?

À la maison :

  • Conservez l'électricité toute l'année en réglant le thermostat de la chaudière ou du climatiseur, et en éteignant la lumière quand vous ne l'utilisez pas.
  • Ne laissez pas le moteur de votre voiture ou tout autre moteur tourner au ralenti pendant de longues périodes.
  • Réduisez l'usage d'engins à essence comme les tondeuses et les souffleuses à feuilles.
  • Si possible, n'utilisez pas de produits chimiques à vaporiser, de nettoyants ou de produits à base de pétrole comme les peintures et les solvants, car leurs composés organiques volatils (COV) contribuent au smog.
  • Évitez les activités physiques intenses en plein air quand il y a beaucoup de smog, surtout en fin d'après-midi. Ménagez-vous lorsque vous êtes dehors.
  • Si possible, restez à l'intérieur dans un endroit frais et climatisé.
  • Entretenez votre véhicule et faites-le réviser régulièrement, comme le recommande la notice du fabricant.
  • Limitez la quantité de bois que vous faites brûler dans votre foyer ou poêle à bois. Et n'utilisez que du bois sec.

Au travail :

  • Si possible, prenez les transports en commun ou marchez pour aller au travail.
  • Si vous conduisez, prenez des passagers; encouragez et facilitez le covoiturage.
  • Évitez les voies engorgées.
  • Communiquez par téléconférence au lieu de vous déplacer pour aller à une réunion.

Comme toujours, consultez votre médecin pour obtenir des conseils sur ce que vous devez faire lorsque la qualité de l'air se détériore.